15 juillet 2011

Me revoilà !



Peut-être que certain(e)s d'entre vous l'auront remarquez : j'ai été très peu présente ces derniers temps sur les réseaux sociaux et sur mon blog. Alors que m'est-il arrivé ?

Non je ne suis pas partie en vacances au soleil.
Non je ne me suis pas exilée sur une île après avoir travaillé une semaine au Macdo.
Non on ne m'a pas kidnappé ni séquestré.
PIRE.
Enfin non pas pire qu'être kidnappée.. J'abuse un peu.

Tout a commencé le week-end du 1er Juillet ( De toute façon on tombe toujours très malade le week-end, quand le médecin n'est pas dispo, c'est bien connu ). J'ai eu de grosses douleurs du côté gauche du ventre et jusqu'aux reins. La douleur ne passant pas après plusieurs heures et étant très dure à soulager j'ai filé le dimanche aux urgences de ma commune. Bon, ces urgences sont pourries et on m'a donné un « mauvais » diagnostic. Le lendemain direction le médecin généraliste en priant pour qu'il m'aide parce qu'une troisième nuit sans dormir c'était intenable ! Après moultes examens faits dans la journée (échographie, touché rectal (hummm), prise de sang...) mon médecin m'envoie direct aux urgences de Desgenettes : Un super hôpital sur Lyon, non vraiment, allez là-bas ! Le mardi j'ai donc été hospitalisée en Hématologie pour une grosse anémie. Les médecins ne savaient pas en revanche d'où elle venait et pourquoi de telles douleurs. J'ai eu beaucoup de prises de sang et une transfusion dès le lendemain. Le vendredi suivant j'ai passé un scanner et on a découvert un caillot de sang dans mon rein (d'où mes douleurs) et cette thrombose a permis de mettre un nom sur ce que j'avais vraiment : Pas une simple anémie mais une maladie orpheline causée par une mutation dans le gène PIG-A.
Hummm comme c'est gai, comme c'est joyeux d'apprendre qu'on a une maladie rare (500 cas répertoriés en France)... Ce qui est sur c'est que j'ai eu très très peur quand le médecin nous a appris ce que j'avais. Heureusement qu'il y avait ma mère et mon amoureux pour me remonter le moral. Les proches sont vraiment très importants dans ces moments là. Les infirmières ont été également adorables, vraiment charmantes et à l'écoute (mais elles l'étaient déjà avant et ont continué à l'être hein ;)). Vraiment j'ai été bien entourée.
Donc ENFIN on savait de quoi je souffrais et on pouvait me donner le traitement adapté. Traitement qui va être très long mais pas très contraignant donc je suis soulagée en un sens. J'aurais une vie normale.
Je suis restée plusieurs jours encore à l'hôpital, pour soigner ma thrombose avec des piqures anticoagulantes. La vie à l'hôpital c'est loin d'être le paradis mais j'ai eu la chance de tomber sur des infirmières, infirmiers, aides soignantes et médecins vraiment très sympa. J'ai eu beaucoup beaucoup de visites aussi, pas vraiment le temps de s'ennuyer en somme !
J'écrirais sûrement un autre article plus tard pour parler plus en détails de mon traitement pour les curieux/curieuses. Sachez juste que je ne suis pas mourante et que je vais bien - juste encore un peu fatiguée mais le retour à la maison va me faire beaucoup de bien !
Merci d'avoir pris le temps de lire mes péripéties, je n'aurais jamais cru que de telles choses m'arriveraient. Maintenant j'ai juste hâte de retrouver la forme et de retourner au travail.

See you soon.

4 commentaires:

  1. Bon rétablissement à toi ! C'est sur que dans ces moments là, la famille, les amis, des gens sympas...On a vraiment besoin de ça !
    Brrrr t'as du sacrement douiller ><
    Bon retour sur la toile ! :D

    RépondreSupprimer
  2. Rétablis-toi bien et vite !
    ça va qu'ils ont réussis à trouver ce que tu avais comme maladie, maintenant soignes-toi bien.
    ;)

    RépondreSupprimer
  3. Hahahahaha j'adore l'image détournée de blanche neige ! Excellent !

    RépondreSupprimer
  4. prends bien soin de toi et si tu as besoin de quelque chose je suis là!je t'embrasse tres fort
    rachele

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires, c'est grâce à eux que je prend plaisir à tenir mon blog. xoxo